Se connecter

Annuaire des membres du réseau

Trouvez un spécialiste de la rééducation du périnée près de chez vous en consultant l'annuaire des membres de l'ARREP.

Cherchez dans l'annuaire

 

Boissons :

Eau plate obligatoire

Conseillées : 

  • Eau glacée ( eau minérale » HEPAR »sans exagération)
  • Jus de légumes et de fruits crus
  • « Petit lait »
  • Bouillon de légumes
  • Lait écrémé

Déconseillés :

  • tisanes laxatives (à base de séné, bourdaine)
  • Eaux et boissons gazeuses
  • Jus de fruit sucré

 

Alimentation :

 Conseillés :

  • crudités : carotte, concombre, salade, tomate, poivron, endive, betterave, asperge, chou, cèleri, etc.
  • Légumes verts : épinard, carotte, champignon, poireau, blette, courgettes, etc…
  • Assaisonnement : huile d’olive, ail, oignon
  • Céréales, lentilles, pois chiches, flageolets (suivant tolérance)
  • Fruits sauf banane, coing, kiwi

Déconseillés :

  • Légumes farineux : haricots, pois, pomme de terre,
  • Semoules, pâtes, pain blanc
  • Légumes et fruits responsables de fermentation : choux, bettes, oignons, artichaut, céleri, champignon, salsifi.
  • Produits sucrés : bonbons, pâtisserie
  • Matières grasses cuites : fritures, beurre cuit
  • Aliments épicés
  • Charcuterie.

Eliminer :

  • Riz blanc
  • Carotte cuite
  • Banane
  • Chocolat

Attention à l’équilibre protéines/lipides (limiter viande cuite dans la graisse)

 

Il est conseillé :

  • De pratiquer une activité physique régulière (marche, vélo, natation, etc…)
  • De se présenter tous les jours aux toilettes, à heure régulière,
  • D’avoir une alimentation variée et équilibrée,
  • De manger tranquillement, à heures régulières, en restant assis à table jusqu’à la fin du repas.


 

Le pipi au lit, nom savant : l’énurésie

Deux périodes à considérer. Chez un enfant dépassant l’âge de la propreté : 3-4 ans. S’agit-il d’une énurésie primaire, l'enfat n'a jamais été propre, ou d'une énurésie secondaire c'est à dire que l’enfant après une période sans problème se met à uriner la nuit et parfois le jour. Il faut alors rechercher la raison : trauma psychologique, incidents à l’école, naissance d’un petit frère etc. 

Ne pas dramatiser, éviter l’ingestion de liquide après 18h00, inviter l’enfant à se présenter aux toilettes régulièrement.

Chez les enfants plus âgés vers 5-6 ans on peut commencer une rééducation avec l’accord de l’enfant. Lui demander un calendrier dit mictionnel, ou au jour le jour il va noter chaque miction aux toilettes, noter ses pipi au lit, s’il peut dire combien de fois. 

 

Incontinence aux selles chez l’enfant, nom savant : encoprésie

Un rectum vide ne fuit pas. Par conséquent demander à l’enfant de prendre son temps pour aller à la selle. Souvent il est plutôt constipé et ne va à la selle que très rapidement et aussi peu souvent que possible, surtout si les toilettes scolaires ne sont pas confortables et propres. Traiter d’abord la constipation (voir les conseils concernant la constipation).

Ne pas accabler l’enfant qui est (parfois) déjà moqué pars ses camarades de classe car il sent mauvais et un peu à l’écart. La prise en charge peut être psychologique, mais aussi par un rééducateur spécialisé qui va faire une investigation poussée (en présence des parents) pour évaluer le tonus musculaire et la sensibilité de l’enfant. Est-il capable de ressentir l’arrivée d’une selle, peut-il s’opposer volontairement à l’expulsion, peut-il remplir un catalogue défécatoire et signaler au jour le jour sur une feuille les accidents ou, au contraire le jour où il a pu contrôlr ses envies.


 

Ces accidents sont relativement fréquents et très gênant.

 Ils surviennent chez les hommes après l’ablation de la prostate et autres traumatismes chirurgicaux au niveau de l’appareil urinaire.

 `Afin de réduire ces gouttes retardataires :

  • Il convient de vider la vessie complètement, en ayant la patience d’attendre sur les toilettes après la miction,
  • Il s’agit alors de faire plusieurs contractions du périnée à la suite, comme si on voulait interrompre la miction,
  • Puis à l'aide des doigts, faire une pression glissée entre l’anus et la base des testicules afin d’en chasser les restes d’urine.

 Si les gouttes apparaissent a postériori et restent discrètes, le patient peut mettre un fond de slip et le changer régulièrement. Chez les dames il s’agit le plus souvent une insuffisance musculaire à rééduquer ou d’une vessie hyperactive qui doit être évaluée et traitée.


Page 1 sur 2

FacebookTwitterGoogle BookmarksLinkedin